Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Dossier : EPROM tout savoir - Back Old Gaming
Retour

La mémoire EPROM (Erasable Programmable Read-Only), très utilisée dans le monde de l'électronique pour stocker des informations non volatile, comporte comme principal avantage sa faculté a être réécrite un certains nombre de fois, à l'inverse de la PROM, dite OTP (One Time Programming) programmable qu'une seule et unique fois.
Nous retrouvons les mémoires eprom dans les Flippers, cartes de jeux d'Arcades officielles, conversion de jeux d'arcades, bootleg, cartmod, tout ce qui a besoin de stocker du code machine pouvant être mis à jour facilement.


Préambule 

Vpp : Voltage peak-to-peak ou Voltage crête à crête (différence entre le maximum et minimum), tension électrique utile lors de l'écriture d'une EPROM.
Kword : Souvent les fabricants parlent en Kword dans son datasheet, il faut savoir que 1Ko = 500word, soit un chip de 128Ko = 64Kword. 
Attention toutefois, le constructeur précise également si le word est codé sur 8 ou 16bits. En effet 64Kword (8bits par word) fait 64Ko, mais 64Kword (16bits par word) fait 128Ko.
Ici sur BOG, pour simplifier, on parlera uniquement en Ko.
Kb : Kilo Bytes = Ko

La mémoire EPROM 27xxx est à l'origine une mémoire de type/technologie NMOS (on la trouve surtout dans les vieux Flipper). Elle requiert au moins une tension de programmation Vpp de 25V pour être écrite... Malheureusement la plupart des programmateurs modernes ne sont pas/plus forcement compatibles avec une tension aussi élevée de programmation.
Pour cela il existe les EPROM 27Cxxx, où la lettre 'C' signifie technologie CMOS. Parfaitement compatible avec les anciennes NMOS, exploitant une tension Vpp de 12.5V/13V lors de la phase d'écriture.

Toutes les mémoires EPROM s'effacent en soumettant la petite fenêtre au sommet du chip à un puissant/intense rayonnement d'UV durant une certaine période, variable selon la taille (en octet) mémoire de l'EPROM. Celle-ci est composée en quartz (le verre ayant un indice de réfraction de la  lumière plus contraignant, de plus le verre présente la particularité d'absorber les UVB).
Vous aurez besoin d'un effaceur d'EPROM pour ce faire, car contrairement à la légende urbaine, même laissé en plein soleil d'été, votre EPROM ne s'effacera pas.

Les mémoires EPROM sont aussi définies par leurs latences exprimées en ns (nanoseconde), généralement inscrit avec le nom de l'EPROM (ex: 27C010-10 ou -10 signifie 100ns). Allant de 50ns pour les modèles plus rapides à 200ns pour les plus lentes.
Inscriptions courantes :
 -55 pour 55ns
 -70 pour 70ns
 -90 pour 90ns
 -10 ou -100 pour 100ns
 -12 ou -120 pour 120ns
 -15 ou -150 pour 150ns
 -20 ou -200 pour 200ns

Il ne faut pas confondre une EPROM avec une autre mémoire non volatile effacable EEPROM (Electrically Erasable Programmable Read-Only Memory), s'effacant uniquement par le programmateur électriquement.

Important : Pour pouvoir être écrite ou réécrite, une EPROM doit être complètement effacée au préalable.


Effacer une EPROM 

Les effaceurs EPROM, on en trouve à tous les prix, d'une vingtaine d'euros pour les modèles chinois, à quelques milliers d'euros pour des modèles industriels.
Pour quelques EPROM standard de temps en temps, le modèle chinois ci-contre fera amplement l'affaire (astuce : il est parfaitement compatible avec notre réseau électrique 220V, il suffit uniquement de lui changer son câble électrique).

Au minimum il faut compter 10min pour un effacement complet, parfois 20min pour les grosses capacités mémoires (NB : un processus d'effacement ce doit d'être complet, vous ne pouvez pas faire 5min, arrêter le processus et remettre 5min, ce doit être 10min d'une traite).


Le Programmateur 

Egalement disponible sur le marché à divers tarifs, de 30euros à plusieurs centaines d'euros pour les modèles de marques, dépassant le millier d'euros pour un modèle professionnel industriel (ex: SUPERPRO 6100).

Un programmateur moderne est aujourd'hui sur une interface USB, dispose d'un connecteur ZIF (Zero Insertion Force) minimum de 40pins.

L'acquisition pour l'utilisateur d'un programmateur parmi un vaste choix, réside uniquement dans son propre besoin (amateur ou professionel) :
ZIF 40, 42, 48pins, la liste de chips compatibles (eprom, eeprom, pic, ect...), le système d'exploitation compatible (WinXP, 7, 10, MacOs, Linux), le support (Mise à Jour) continu par le constructeur, la communauté existante autour du produit (forums, Youtube, tuto, ect...), le VPP max 18, 21, 25V (plus la tension Vpp est élevé, plus votre compatibilité avec les anciennes EPROM est grande), les adaptateurs optionnels pour augmenter le nombre de chips compatibles avec son programmateur.

Pour écrire une EPROM, le programmateur a besoin généralement d'un fichier binaire (avec l'extension '.bin') contenant le code source du programme en Héxadécimale.
Le temps d'écriture d'une EPROM varie essentiellement de part sa taille/capacité mémoire ainsi que votre programmateur, certains modèles étant plus rapides que d'autres.


EPROM 8 et 16 bits

128 kilobit / 16ko / 8 bits :
28 pins DIP
→  27c128 Datasheet

256 kilobit / 32ko / 8 bits :
28 pins DIP
→  27c256 Datasheet

512 kilobit / 64ko / 8 bits :
28 pins DIP
→  27c512 Datasheet

1 Megabit / 128ko / 8 bits :
32 pins DIP
→  27c1001Datasheet
→  27c010 Datasheet

1 Megabit / 128ko / 8 bits :
32 pins DIP (pinout différent du 27C1001/27C010)
→  27c1000 Datasheet
→  27c301 Datasheet

1 Megabit / 128ko / 16 bits :
40 pins DIP
→  27c1024 Datasheet
→  27c210 Datasheet

2 Megabit / 256ko / 8 bits :
32 pins DIP
→  27c020 Datasheet
→  27c2001 Datasheet

4 Megabit / 512ko / 8 bits :
32 pins DIP
→  27c040 Datasheet
→  27c4001Datasheet

4 Megabit / 512ko / 8 bits ou 256ko / 16 bits :
40 pins DIP
→  27c400 Datasheet
→  27c402 Datasheet

4 Megabit / 512ko / 16 bits :
40 pins DIP
→  27c240 Datasheet
→  27c4002 Datasheet
→  27c4096 Datasheet

8 Megabit / 1024ko ou 1Mo / 8 bits :
32 pins DIP
→  27c080 Datasheet
→  27c801 Datasheet

8 Megabit / 1024ko ou 1Mo / 8 bits ou 512ko / 16 bits:
42 pins DIP
→  27c800 Datasheet

16 Megabit / 2048ko ou 2Mo / 8 bits ou 1Mo / 16 bits:
42 pins DIP
→  27c160 Datasheet

32 Megabit / 4096ko ou 4Mo / 8 bits ou 2Mo / 16 bits:
42 pins DIP
→  27c322 Datasheet

ezechiel

Rédacteur

Passionné sur l'entretien des anciennes consoles Japonnaises, Nintendo, Sega, SNk, Sony, Nec, je savoure toujours un bon jeu

Publie le 09 janvier 2020

Back Old Gaming

Nous avons detecté AdBlock

Cher lecteur, chère lectrice

Afin de nous aider et soutenir notre site totalement indépendant nous vous invitons à désactiver votre Adblock.

Merci de votre soutien.